Xavier Darasse

Commentaires fermés sur Xavier Darasse Familles et personnes remarquables de Villemur et ses environs

 

Xavier DARASSE (1934-1992)

 

maison darasse

Maison familiale des Darasse rue Gambetta à Villemur

Xavier Darasse est né à Toulouse le 3 septembre 1934 dans une famille de musiciens.

xavier darasse

Xavier Darasse

Sa mère Renée Darasse-Laroyenne, élève de Marcel Dupré, est titulaire de l’orgue de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse. Son père, Joseph Darasse est organiste amateur, et son oncle, Monseigneur Louis Ollier est Maître de Chapelle de la cathédrale.
Xavier est issu d’une très vieille famille villemurienne ; son père Joseph y est né, comme son grand-père Charles qui a exercé la profession d’huissier de justice ; ses ancêtres charpentiers et maçons sont issus de Villemur depuis le XVIIe siècle.

Il commence à 5 ans l’étude du piano, qu’il poursuivra jusqu’à l’âge de 18 ans sur les conseils du célèbre organiste Marcel Dupré, ami de la famille. « J’ai failli être pianiste. Marcel Dupré avait dit à mes parents, il faut qu’il fasse beaucoup de piano. L’orgue, ce sera une récompense ! »
Remarqué par la grande pianiste Marguerite Long, il entre à 16 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y suit la classe d’harmonie de Maurice Duruflé où il obtient un premier prix en 1954, puis l’année suivante les premiers prix de contrepoint et de fugue dans la classe de Simone Plé-Caussade. Après avoir suivi les cours de Rolande Falcinelli, il décroche en 1959, les premiers prix d’orgue et d’improvisation. S’ajoutent à ces diplômes, en 1965, les premiers prix de composition et d’analyse musicale, dans les classes respectives de Jean Rivier et d’Olivier Messiaen.
Il commence alors une brillante carrière de concertiste en Europe, en Russie, Aux U.S.A,
Au Canada, au Japon…Entre deux concerts, ses pas le ramèneront à Villemur, berceau de sa famille en 1961, pour inaugurer l’orgue Puget en l’église Saint-Michel.
Une plaque proche de l’orgue dans la tribune de l’église Saint-Michel commémore cet événement. On peut y lire :

plaque commémorative

Plaque commémorative de l’inauguration

La création de cet instrument fut le résultat d’une Souscription
Paroissiale et d’un don important laissé par Mme BLANC de Villemur
La Facture de l’orgue fut l’œuvre de MAURICE PUGET ( † 1960 )
L’Harmonisation celle de l’organier CHERON
L’instrument fut inauguré le 18 juin 1960 par XAVIER DARASSE
M. l’abbé F.MAYZEN étant Curé Doyen de Villemur
M.L.EECKHOUTTE étant Maire
M.M.VIGUIE organiste

 

récital d'orgues villemur

Programme du Récital d’orgues Villemur (1972)

Il reviendra à Villemur en avril 1972 présenter la classe d’orgues du Conservatoire de Toulouse et se mettra lui-même au clavier. Parmi les élèves, on relève le nom de Philippe Bachet, plus tard curé de Villemur de 2003 à 2016. Mais bien sûr, une carrière de virtuose ne suffisait pas. Cet homme, dont tous ceux qui l’ont connu ne cessent de rappeler le charisme, l’amour immodéré de la musique, l’hyperactivité, l’humour et la vivacité d’esprit, ne voulait pas être « qu’un joueur d’orgue ». Un « musicien qui ne s’intéresse à rien c’est… une machine » disait-il.
Il va se tourner alors vers l’enseignement. C’était un maître anticonformiste, mais qui n’aimait guère la médiocrité. En 1966 il crée la classe d’orgue du Conservatoire de Toulouse et il devient le principal animateur musical de sa ville. Plus tard, il enseignera au Conservatoire National Supérieur de Lyon puis deviendra directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il participe à des master-classes, crée le Concours international d’Orgue, lance les Académies de l’orgue et du clavecin à Toulouse.

xavier darasse à l'orgue

Xavier Darasse à l’orgue

Il va mettre toute sa conviction à la sauvegarde et à la réhabilitation des orgues. Beaucoup d’instruments sont mal en point, à Toulouse et partout en France. Moteur de la Commission Nationale des orgues dès 1969, il convainc le ministère de la Culture de protéger les instruments historiques. Il use de toutes ses (grandes) capacités de conviction pour remettre les orgues du passé dans leur disposition d’origine, pour faire accepter la diversité de leurs styles. Il persuade les villes d’en construire de nouveaux, d’esthétiques différentes. Toulouse lui doit bien sûr le magnifique orgue Ahrend des Augustins.

inauguration orgue

Inauguration des orgues de l’église Saint-Michel. Xavier Darasse 18-6-1961

Xavier Darasse va également « démocratiser » et « aérer » le monde fermé de l’orgue. Pour jouer là où il n’y a pas d’instrument, il fait construire un orgue transportable. Il descend de la tribune du grand orgue pour parler aux auditeurs et se rapprocher du public. Il s’intéresse au rock et au jazz. Il produit des émissions à Radio France. Il co-dirige le Centre Culturel Croix Baragnon de Toulouse. Il crée l’association « les Arts Renaissants », organise les premiers concerts dans un musée. Il invite dès les années 1970 tous ceux qui réinventent la musique ancienne, Gustav Leonhardt, Jordi Savall, Scott Ross, Jos van Immersel et tant d’autres. Il imagine « Bach et Cie » le premier festival Bach commémoratif.
« J’ai contribué à essayer de faire sortir l’orgue de sa chapelle. C’est un instrument qui appartient à tous. L’organiste, c’est comme le chauffeur d’une Rolls Royce. La voiture n’est pas à lui. J’estime que pour l’orgue, c’est un peu la même chose. »
Par le biais de la radio – France Musique – activité qu’il poursuivra jusqu’en 1975, il saura ouvrir de nouveaux territoires à bien des gens.
Le mercredi 6 octobre 1976, après un concert à la cathédrale de Condom, Xavier Darasse s’endort au volant de son véhicule: son bras droit est sectionné dans l’accident. Malgré une greffe réussie, son bras perdit de sa motricité ce qui mit fin à sa carrière d’organiste. Il se tourne alors vers la composition sans délaisser totalement l’enseignement.

L’orgue tient une place de choix dans son œuvre, mais il écrit aussi pour des ensembles de vents, pour orchestre, pour les voix. Il compose deux messes, dont la Messe pour les paroisses et son célèbre « Notre Père ». Peu de temps avant son décès, il se lance dans un opéra inachevé, « Le portrait de Dorian Gray ».
« Quand vous jouez, c’est une forme de générosité, vous donnez et ça disparaît. Ça ne reste que dans le souvenir. Quand vous écrivez la musique… on a tous une sorte d’envie d’immortalité. Je trouve agréable de savoir que quand je ne serai plus là, je serai là, d’une autre façon. (…) La mort, c’est quand il n’y a rien. Or, là il y aura quand même des choses. Même si ce n’est pas très bon d’ailleurs, ça ne fait rien. »
En 1985, il est nommé professeur de la classe d’orgues du Conservatoire National Supérieur de Lyon et en 1991 il devient directeur du Conservatoire National de Musique de Paris.

Personnalité attachante, s’exerçant avec excellence dans de nombreux domaines, composition, enseignement, facture d’orgues, Xavier Darasse transforma la tragédie personnelle de son accident en énergie au service de l’Art, jusqu’à sa disparition, le 24 novembre 1992, à l’âge de 58 ans, emporté brutalement par un cancer.
Il a soufflé un air neuf sur le monde de la musique. Ses convictions tranchées ont probablement sauvé les plus beaux instruments de France.

Entre autres distinctions:

Second Premier Grand Prix de Rome en 1964 après voir obtenu le1e prix d’orgue en 1959
Prix du disque de l’Académie Charles-Cros en 1969. En 1980, l’Institut de France lui décerne le Prix de Musique de l’Académie des Beaux-Arts. Chevalier de la Légion d’Honneur en 1989
En 1992, il reçoit la Médaille d’Or de la Ville de Toulouse.

fontaine darasse

“Cette fontaine coule à la mémoire de Xavier Darasse musicien”

Pour honorer sa mémoire, sa ville natale donne son nom à une fontaine située sur le côté nord de l’église des Augustins. Elle est surmontée d’un ange jouant d’un orgue portatif et porte la dédicace suivante: « cette fontaine coule à la mémoire de Xavier Darasse musicien 1934-1992 » Une rue de la « ville rose » porte également son nom dans le quartier de la Côte-Pavée, proche de la Cité de l’Espace.
Le festival international « Toulouse les Orgues » organise tous les 3 ans en son honneur, le concours international d’orgue Xavier Darasse.

 

 

 

Sources :

darasse disque

Parmi les disques de Xavier Darasse…

http://www.toulouse-les-orgues.org/
Citations tirées de l’émission « Radioscopie » : Jacques Chancel s’entretient avec Xavier Darasse, octobre 1977
JCF/AVH /Archives personnelles, 2008-2017

Comments are closed.

error: contenu protégé !