Le cinéma aime Villemur

Commentaires fermés sur Le cinéma aime Villemur actualités

projet film

Silence ! Moteur! Action !
Par le passé, l’usine Brusson avait servi de décor pour le cinéma et la télévision. Prochainement les caméras vont tourner dans l’ancienne usine SGE (puis Labinal et Molex et Panam Semences)

pierre richard et Christophe Duthuron

Pierre Richard et Christophe Duthuron

” Du 19 septembre au 2 novembre, le réalisateur Christophe Duthuron posera ses caméras à Villemur-sur-Tarn, en Haute-Garonne, entouré de la société de production Radar Films, pour le tournage du film « Les vieux fourneaux ».
Cette adaptation des bandes dessinées du même nom, de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet, est une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations. Elle a obtenu le soutien de la région Occitanie et réunira les acteurs Pierre Richard, Roland Giraud, Eddy Mitchell, Henri Guybet et l’actrice Alice Pol qu’on attend avec impatience dans la petite ville haut-garonnaise. Le jour de leur arrivée n’a cependant pas été précisé. « Nous avons déjà eu un contact avec la production pour caler un certain nombre de formalités. Le film sera tourné dans les environs de Toulouse et, pour une grande scène, à Villemur devant l’usine Panam Semences », confie Jean-Marc Dumoulin, le maire.
Le site n’a pas été choisi au hasard puisqu’il s’agit des anciennes usines Molex maintes fois filmées et photographiées, dans un contexte plus sombre, et devenues depuis le symbole d’une tragédie industrielle gravée dans les mémoires. La typicité des bâtiments et leur histoire forte ont séduit le réalisateur qui tournera là une séquence de manifestations d’ouvriers dans les années 60.

Villemur déjà star du cinéma

On sait, en revanche, que ce tournage ne passera pas inaperçu. L’équipe technique qui s’installera, selon nos premières informations, serait composée d’une cinquantaine de personnes, d’une cinquantaine de figurants et d’une flotte de véhicules conséquente.
Ce n’est cependant pas la première fois que Villemur-sur-Tarn devient star du grand écran. En 1975, dans les anciens établissements Brusson, devenus aujourd’hui friche industrielle, Edouard Molinaro, avait réuni Mireille Darc et Pierre Mondy pour son «Téléphone Rose». Déjà, le réalisateur dénonçait les méthodes d’un consortium américain voulant s’emparer d’une usine toulousaine… En 2013, Philippe Tourancheau a lui aussi été fasciné par le site. Il s’y installe alors pendant plusieurs jours pour réaliser un docu-fiction, « Ils ont tué Jaurès », où le comédien Philippe Torreton campe le rôle du tribun socialiste.”

Emmanuel HAILLOT ( “La Dépêche du Midi “)

Comments are closed.