Bernard Bénézet, peintre toulousain

Commentaires fermés sur Bernard Bénézet, peintre toulousain Familles et personnes remarquables liées à l'histoire de Villemur et ses environs, histoire

Bernard Bénézet

1. Sa vie.    Son œuvre

 

martin convertit sa mère

1. Martin convertit sa mère (Eglise St-Martin, Buzet-surTarn)

Né le 21 janvier 1835 à Lagrasse dans le département de l’Aude, Bernard Bénézet vint tout jeune à Toulouse. Entré en 1850 à l’Ecole des Arts, il reçut de précieux enseignements tant du peintre Villemsens, que du sculpteur Griffoul-Dorval. Grand-Prix de Paris en 1857, il s’installa dans la capitale et suivit les leçons de du sculpteur Francisque Duret et des peintres François-Edouard Picot et surtout d’Hippolyte Flandrin dont le talent répondait à ses sentiments. Après cinq années passées à Paris, Bénézet revint à Toulouse. Il fut aussitôt chargé de réaliser des œuvres très importantes.

Il débuta en 1863 par l’église Saint-Michel de Villemur dont il couvrit plusieurs centaines de mètres carrés de peinture. En 1865 il décora l’église de Castanet,  (peintures restaurées en 2010) en 1868 la nouvelle église de Montégut près de Revel. En 1869 il exécuta des peintures pour une chapelle de la Compassion de Rieux, à la chapelle de Notre-Dame de la Drêche d’Albi, (en 1871) à l’église Saint-Ferdinand de Bordeaux,(1871) à la chapelle Saint-Exupère de Blagnac (restauration en 1873), à l’église du Taur de Toulouse. (